Comment se sentir vivante ?


Etre vivante, ce n'est pas juste être en vie, cela va bien au delà du simple mot de notre langue française.


Au contraire du vivant, il y a la mort !


Se sentir vivante, ne serait-ce pas plutôt être traversée par un flux, une énergie ou un dynamisme tel que l'on se sentirait vivante "vibratoirement" avec une sensation de béatitude qui nous rendrait prêt à tout oser ?


Ne serait-il pas d'avoir l'unique plaisir d'exister pleinement en étant soi, en osant prendre sa place, en se sentant utile, libre, généreuse et en joie ?


De ce point du vue là, peut-on dire que l'on se sent vivante chaque jour ?


Je ne le crois pas. Au contraire, ce que je constate, ce sont beaucoup de morts-vivants, résignés, et flegmatiques atteints parfois d'une profonde tristesse qui font écho à notre société actuelle.


Des hommes, des femmes, des jeunes ados & adultes, prisonniers d'une société à 2 vitesses, pris en sandwich entre la croissance et l'envie de décroissance, entre la folie et la peur, assis le cul entre 2 chaises , en perte d'identité totale entre l'envie d'être soi-même mais aussi d'être cet autre parfaitement conforme, bien taillé et conditionné insidieusement par les codes de société, les habitudes ancrées, les cultures, les traditions ancestrales et bien souvent moyenâgeuses.

Par conséquent, pour se sentir vraiment vibrer dans un tel environnement, on peut se nourrir goulument de plaisirs éphémères, de relations superficielles, de pilules en tout genre, de drogues, d'alcool, de passions déraisonnées, etc.


Totalement illusionnés, nous avons alors en l'espace de quelques heures touché de près la vie, mais pas la vraie, et la chute peut être parfois vicieuse voire fatale.

Alors comment retrouver et faire émerger la sensation du vivant dans notre corps, dans notre cœur et faire jaillir cette énergie vitale comme une source inépuisable ?


C'est là toute la complexité de la vie elle-même. Alors que nous regardons ce qui ce passe à l'extérieur et autour de nous, dans notre environnement, nous ne prenons presque jamais le temps et le risque d'écouter, de regarder et de puiser à l'intérieur de nous-même.

Car oui, ce n'est jamais de notre faute, c'est bien celle des autres, de l'autre, d'elle, de lui, d'eux !


Et pourtant, c'est bien là que se trouve la magie, le plus beau des trésors, la plus grande puissance et notre plus belle richesse.

Faut-il encore avoir envie de faire les efforts nécessaires pour s'y plonger corps et âme.


Et le jeu en vaut vraiment la chandelle car ceux qui ont franchi le pas ne feront plus jamais marche arrière.


Einstein nous a laissé cette phrase percutante qui n'a pris aucune ride :

“La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à des résultats différents.”


La grande majorité aimerait se sentir vivant mais ne sont pas prêts à faire les efforts nécessaires pour obtenir des changements, si infimes soient-ils.

Ils ne sont pas prêts à changer de regard, à se poser les bonnes questions, celles qui dérangent, qui remuent mais qui transforment et donnent des résultats.


Nous avons 1 grande responsabilité dans cette vie qui compte près de 31000 jours pour les plus chanceux, c'est celle d'être vivant.

Alors prenez les bonnes décisions car il nous reste un nombre infini de jours pour être mort !


Delphine Bury

DB METAMORPHOSE

" Le plus grand trésor est en vous, n'ayez plus peur de rêver grand".

www.dbmetamorphose.com

"La plus grande transformation commence à l'intérieur de vous-même."

2 vues0 commentaire